Ma wishlist des 50

Je n’ai jamais fait de liste, même quand je me suis mariée. Il faut dire que j’avais déjà tout ce que je voulais point de vue ménager. Alors avec le Nôm, nous avons demandé des sous pour aider à construire la maison. L’argent a été mis sur un compte. Mais en définitive, il a servi à payer mon avocate et les déménagements. L’ironie de la chose me fait sourire. Il faudra un jour que j’envoie des courrier aux gens qui ont souscrit le jour de mon mariage pour le paiement de mon divorce.

J’ai tout de même été bénéficiaire d’une très jolie souscription, quand on me vola mon fier destrier et que les amis de la blogosphère se cotisèrent pour m’en offrir un autre.

Donc, je suis une novice de la liste. D’ailleurs, je n’y aurais guère pensé. C’est Luciole qui me l’a suggéré. Pour permettre à la famille ou aux amis de verser leur obole selon leurs moyens pour un truc qui me fera vraiment plaisir. Alors c’est ce que je me suis fait, plaisir. Et puis j’ai dix ans pour recevoir tout cela, avant de faire ma wishlist des 60.

Des objets utiles

Enfin, qui me seront utiles à moi.

- un GPS (fait)

- Un objectif macro pour mon reflex

- Un grand angle

- Un zoom (fait)

- Un pied (fait)

Des DVD

60 ANS FESTIVAL D’AVIGNON - COFFRET 5 DVD

COUR D’HONNEUR ET CHAMPS DE BATAILLE - Avignon 1947 - 2007
Le festival d’Avignon est né, en 1947, de la volonté de Jean Vilar de rompre radicalement avec les formes de l’avant-guerre. De Maurice Béjart et sa Messe pour le temps présent (1967) aux attaques contre le monumental Soulier de satin mis en scène par Antoine Vitez (1987) en passant par la rage soixante-huitarde qui fit rimer Vilar et Salazar, les auteurs convoquent 60 ans d’histoire du plus ancien festival de théâtre de France.
Un film écrit par Michel Viotte et Bernard Faivre d’Arcier - Réalisé par Michel Viotte - 2006 © ARTE France - INA - La Compagnie des Indes (2h55mn)

MEDEE - Avignon 2000
La pièce d’Euripide, mise en scène par Jacques Lassalle avec Isabelle Huppert en Médée, possédée et bouleversante.
Réalisation : Don Kent ’ 2000 © ARTE France, La Compagnie des Indes, Festival d’Avignon (2h22 mn)

L’ECOLE DES FEMMES - Avignon 2001
La pièce de Molière mise en scène par Didier Bezace. Pierre Arditi donne tout l’éclat de son talent à un Arnolphe pathétique et Agnès Sourdillon est parfaite dans le rôle d’Agnès. Réalisation : Don Kent - 2001 © Arte France, Théâtre de la Commune (2h30mn)

LA TRILOGIE DE LA VILLEGIATURE - Avignon 2002
Trois pièces de Carlo Goldoni, mises en scène par Jean-Louis Benoît, brossent une savoureuse satire des mœurs des familles vénitiennes soucieuses de tenir leur rang.
Réalisation : Pierre Cavassilas - 2002 © Arte France, La Compagnie des Indes, Théâtre National de la Criée (Marseille) (3h15mn)

WOYZECK - Avignon 2004
Ecrite par Büchner en 1836, la pièce n’a pourtant rien perdu de sa virulence politique. Considérée comme la première pièce de théâtre moderne, elle met en scène un soldat rendu fou par les coercitions militaires, médicales et religieuses qui vont le conduire au meurtre de sa femme. Une mise en scène remarquable de Thomas Ostermeier.

CONTACTS - COFFRET 3 DVD

sur une idée de William Klein. Une collection de référence sur la photographie. Cette collection de films permet de découvrir la démarche artistique des plus grands photographes contemporains sous un angle original : au fil d’un parcours en images (planches-contact, épreuves de travail, tirages ou diapositives) commenté par son auteur, le spectateur pénètre dans l’univers secret du travail de création, au coeur du processus d’élaboration d’une oeuvre photographique.

LE DERNIER CARAVANSERAIL - COFFRET 2 DVD - FAIT

Un film du Théâtre du Soleil réalisé par Ariane Mnouchkine.Le Dernier Caravansérail (Odyssées) est une série d’histoires, de miettes de destins, de parcelles de vie d’hommes et de femmes. Ceux que l’on nomme réfugiés, clandestins, migrants, et qui, entre eux, s’appellent plus noblement les voyageurs. C’est un océan d’odyssées écaillées par le temps, héroïques ou banales, toujours dramatiques.

LES AILES DU DESIR

de Wim Wenders, avec Bruno Ganz, Solveig Dommartin, Otto Sander et Peter Falk

NUMEROS ZERO, NAISSANCE D’UN JOURNAL - FAIT

de Raymond Depardon.Raymond Depardon s’immerge au coeur d’une rédaction en ébullition qui prépare les essais avant parution du premier numéro du journal. Le « casting » de ce nouveau quotidien est remarquable avec notamment Claude Perdriel, François-Henri de Virieu et Roger Colombani en rédacteurs en chef.

OZU - COFFRET 6 DVD

Cinq films de Yasujirô Ozu. Un splendide coffret proposant cinq films en couleurs :

Fleurs d’Equinoxe (Higanbana) - 1958
Bonjour (Ohayô) - 1959
Fin d’automne (Akibiyori) - 1960
Dernier caprice (Kohayagawake No Aki) - 1961
Le Goût du Saké (Sanma No Aji) - 1962
et un sixième film en noir et blanc, complément exceptionnel du coffret : 
Gosses de Tokyo (Umaretewa Mitakeredo) - 1932

PHEDRE - COFFRET 2 DVD

pièce de Racine mise en scène par Patrice Chéreau avec Dominique Blanc, Pascal Grégory et Michel Duchaussoy. Cette pièce a reçu trois Molières en 2003 : Meilleur spectacle public, Meilleur comédien dans un second rôle pour Michel Duchaussoy et Meilleure lumière.

RAYMOND DEPARDON CINEASTE - COFFRET 11 DVD

1974, une partie de campagne : Après 28 ans d’embargo, ce film devenu mythique, est un formidable document sur la Ve République, la politique et la conquête du pouvoir

San Clemente : Un bouleversant voyage au coeur de la folie.

Reporters, avec Jacques Chirac, Coluche, Catherine Deneuve, Richard Gere, Valérie Giscard d’Estaing, Jean-Luc Godard… : Une étonnante plongée dans la vie politique et mondaine des années 80.
Faits divers : Le quotidien d’un commissariat de quartier. Un grand moment de cinéma direct !
Empty Quarter, une femme en Afrique, avec Françoise Prenant : Un film sur le désir, l’obsession, la douleur et le bonheur.
Urgences : Un regard bouleversant sur la souffrance.
La Captive du désert, avec Sandrine Bonnaire : Prisonnière d’un univers de silence et de lumière, Sandrine Bonnaire, lumineuse, interprète avec justesse ce mélange d’angoisse et de ténacité.

Délits flagrants : Un film édifiant sur l’homme qui dérape face à la société.

Afriques, comment ça va avec la douleur ? : Raymond Depardon évoque l’Afrique de tous les jours, chaleureuse, généreuse, unique, déchirée, pudique. 
Un Homme sans l’Occident : Le film nous ramène à l’histoire des colonies françaises au début du XXe siècle quand l’Occident cherchait à coloniser les tribus nomades du Sahara.
10e Chambre, instants d’audiences : Un film poignant et drôle qui montre les forces et les limites de notre système judiciaire.

Une fête

Mais pas avant juin, parce qu’avant, c’est pas possible. FAIT.

Publié le dimanche 22 mars 2009 par Akynou