Non à la directive de la honte !

Appel aux parlementaires européens

Au mois de janvier 2008, un projet de directive sur la rétention et l'expulsion des personnes étrangères sera soumis au Parlement européen.

Depuis 1990, la politique européenne conduite par les gouvernements en matière d'immigration et d'asile s'est traduite par une réduction continue des garanties et des protections fondamentales des personnes. L'Europe se transforme en une forteresse cadenassée et met en oeuvre des moyens démesurés pour empêcher l'accès à son territoire et expulser les sans-papiers.

Le projet de directive, s'il était adopté, constituerait une nouvelle régression. En prévoyant une rétention pouvant atteindre 18 mois pour des personnes dont le seul délit est de vouloir vivre en Europe, il porte en lui une logique inhumaine : la généralisation d'une politique d'enfermement des personnes étrangères qui pourrait ainsi devenir le mode normal de gestion des populations migrantes. En instaurant une interdiction pour 5 ans de revenir en Europe pour toutes les personnes renvoyées, ce projet de directive stigmatise les sans-papiers et les transforme en délinquants à exclure.

Le projet de directive qui sera présenté au Parlement est le premier dans ce domaine qui fasse l'objet d'une procédure de co-décision avec le Conseil des ministres. Le Parlement a donc enfin la possibilité de mettre un terme à cette politique régressive qui va à l'encontre des valeurs humanistes qui sont à la base du projet européen et qui lui donnent sens.

Les parlementaires européens ont aujourd'hui une responsabilité historique : réagir pour ne pas laisser retomber l'Europe dans les heures sombres de la ségrégation entre nationaux et indésirables par la systématisation des camps et de l'éloignement forcé. Nous appelons les parlementaires européens à prendre leurs responsabilités et à rejeter ce projet.

Il faut signer l'appel

Commentaires

1. Le dimanche 16 décembre 2007, 23:48 par brol

Ayé.

2. Le lundi 17 décembre 2007, 00:02 par Oxygène

Je prends le relais sur mon blog. C'est l'horreur absolue ce truc là !

3. Le lundi 17 décembre 2007, 09:05 par samantdi

A signé. Je vais relayer.

4. Le lundi 17 décembre 2007, 09:47 par andrem

Mise en jambes du lundi matin après un samedimanche agité.

Depuis que "INTERNET" prospère (yop la boum), les pétitions s'y multiplient. Pour ceci ou pour cela (état d'ébullition d'Akynou stade 1).

On pourrait penser que finalement c'est du pipeau, de la baudruche, un clic et nous voici en bonne conscience, trop facile d'agir, on peut le penser, on le pense. Même moi parfois je le pense (état d'ébullition d'Akynou n°2, vérifier la soupape).

Mais le jour où INTERNET sera mis au pas par quelques chinois ou birmans expérimentés, nous serons tous à nous lamenter de ne plus pouvoir cliquer là, dans la case, et hop signé. Trop facile, tu crois? (le tutoiement est un procédé littéraire, rappel).

Alors voilà, j"ai signé, j'ai mis ma bonne conscience sur le porte-manteau, je sais que ce ne sera pas suffisant, mais je sais que j'aurais encore plus mal dormi si je ne l'avais pas fait, et en plus, comme je vois que la vapeur siffle moins dans la bouilloire, je remercie Akynou de nous avoir branchés.

Je crois que j'ai intérêt à me sauver en courant.

5. Le lundi 17 décembre 2007, 10:02 par Anne

C'est fait.

6. Le lundi 17 décembre 2007, 16:34 par Oxygène

Akynou, je propose que nous nous concertions pour faire un sort à Andrem. Quand tu veux ... :-)

7. Le lundi 17 décembre 2007, 18:17 par Laurent

Pétition signée! Appel Cri d'effroi relayé!

8. Le lundi 17 décembre 2007, 21:16 par alixire

C'est fait ! Merci Akinou de nous informer et de tenir bon...

Bisous

9. Le lundi 17 décembre 2007, 21:55 par anita

rel-Ayé.

Pas touche à Andrem.

Sauf s'il est consentant. (si le sort est fait de ti punch...)

10. Le lundi 17 décembre 2007, 22:15 par akynou

Un sort à Andrem ? Miam ! z-z

11. Le lundi 17 décembre 2007, 22:17 par akynou

Bon, ben maintenant que la bouilloire est prête, je vais aller me faire une tisane...

12. Le lundi 17 décembre 2007, 23:52 par Otir

Tous les jours de nouveaux récits.

A ceux qui parlent des "étrangers", faut-il opposer des histoires de personnes ? Ce ne sont pas celles-là qui manquent. Des personnes que l'on a eu largement le temps de croiser, de connaître, d'appeler, d'apprécier, d'aimer, de défendre, et puis un jour de pleurer leur expulsion. Quel sale mot.

13. Le mardi 18 décembre 2007, 13:41 par andrem

Pour le ti-punch, OUI.

Pour la tisane, NON.

14. Le mardi 18 décembre 2007, 13:45 par Fauvette

Merci, pour la pétition. Et je bois mon thé.
Des bises amicales.