14 décembre 2007

Un jour, il faudra que je mette cette journée du 14 en mots, elle a été en quelque sorte une apothéose...

Mais elle s'est plutôt bien terminée, avec du vin chaud place Suzanne-Valadon, où était organisée une manifestation de soutien aux familles sans-papiers de notre arrondissement.



Après avoir ameuté le chaland avec banderolle et baillons bleu blanc rouge,

14 décembre 2007


nous avons été écouté de la bonne musique d'un band et de la chorale des échos râleurs, dont j'aime toujours autant les mollets (photos à venir ou à voir ).

Commentaires

1. Le lundi 17 décembre 2007, 23:11 par Oxygène

Est-ce que ceux qui sont allés voter Bayrou au lieu de rester à gauche sont conscients que cette fois nous y sommes vraiment ? Que la bête immonde est là ? Qu'elle s'attaque aux étrangers ? Qu'elle fait des petits qui s'en prennent au code du travail, à l'allocation pour personnes âgées, à la sécurité sociale, à l'Etat, à nos services publics, à tout ce qui peut se transformer en services marchands, en fric ? Et ce n'est qu'un début...

En ce moment, je suis en colère! en colère! en colère !
Et on nous amuse avec une bluette de 4 sous dans les allées de Disnez d-) .

2. Le lundi 17 décembre 2007, 23:33 par Dom

La France d'après, la petite video, que nous regardions en pensant que cela allait un peu loin...mais on y est déjà... Ta colère je la ressens aussi, mais plus encore à l'encontre de ceux qui ont voté pour cette politique-là, parce qu'une majorité des français l'a fait, ce choix, et le programme était clair. Il n'applique que ce qu'il a dit. Dans quelle France vivons-nous ? Pas celle que je croyais en tous cas. La colère qui m'étouffe m'empêche parfois d'écrire ou de parler.

Quand à la bluette ridicule, j'envoie paître amèrement toute personne qui se permet de m'en parler. Paillette contre misère, et il n'y a pas que les lecteurs de Gala qui s'y laissent prendre, hélas...