Un mont saint diabolique

Bon, vous êtes sans doute tous au courant, mais ce soir est diffusé sur Arte un documentaire de l'excellente Marie-Monique Robin. Une journaliste qui me fait croire encore dans ce métier. Comme Denis Robert, mais en femme.

Je me souviens très bien de toutes ses enquêtes sur l'adoption internationale et le trafic d'organe. Je me rappelle aussi très bien comme on avait tenté de la trainer dans la boue, de la salir, pour que son travail soit remis en cause.

Qu'en sera-t-il cette fois-ci ?

Sur le site d'Arte en tout cas, on peut lire ceci

« Pourquoi un film sur Monsanto ? Cette question m’est posée régulièrement depuis trois ans et immanquablement, je réponds la même chose :

Ça fait plus de vingt ans que je parcours le monde, et partout j’ai entendu parler de cette multinationale américaine, à dire vrai, plutôt en mal. J’ai voulu en avoir le cœur net et j’ai navigué sur la toile pendant des mois. J’ai découvert que Monsanto représente l’une des entreprises les plus controversées de l’ère industrielle parce qu’elle a toujours caché l’extrême toxicité de ses produits.

Qu’en est il aujourd’hui ? Nous dit-elle la vérité sur ses OGM ? Peut-on la croire quand elle dit que les biotechnologies vont résoudre le problème de la faim et de la contamination environnementale ? Pour répondre à ces questions, qui nous concernent tous, j’ai repris mon bâton de pèlerin, voyageant sur trois continents, où j’ai confronté la parole de Monsanto à la réalité du terrain, rencontrant des dizaines de témoins que j’avais préalablement identifiés sur la toile. Et je suis sûre, aujoud’hui, qu’on ne doit pas laisser cette entreprise s’emparer des semences, et donc de la nourriture du monde ...»


Et donc, ce soir, à 21 heures, ce serait bien que vous regardiez Arte. Et puis qu'on en parle après...

Commentaires

1. Le mercredi 12 mars 2008, 16:27 par Laurelin

c'était vraiment très intéressant. Mais comment dire ... de la part d'une firme américaine, pourquoi est-ce que tout ce qui s'est passé ne m'étonne pas ? Le plus écoeurant, c'est qu'ils se sont servis même de leurs employés comme cobaye :-/

2. Le mercredi 12 mars 2008, 17:09 par MarieSB

je n'ai pas la télé et pas du tout pensé à demander si quelqu'un pouvait l'enregistrer autour de moi, ( c'est bête, je sais) est-ce que vous connaissez un moyen de le récupérer? En écrivant à arte, j'avais déjà essayé il y a longtemps et je n'avais jamais eu de réponse...

3. Le mercredi 12 mars 2008, 17:19 par Fauvette

C'était vraiment bien fait, interessant, un vrai polar presque. Mais c'est tellement décourageant aussi.

4. Le mercredi 12 mars 2008, 17:37 par Akynou

Marie : le DVD est en vente sur le site d'Arte (ainsi que le livre d'ailleurs). Par contre, je ne sais pas à quel prix.