La loi des séries

Il n'y a pas de raison que je n'y ai pas droit comme les autres. En plus des grosses merdes, viennent les plus petites. De passage dans mon logis, je me suis pris les pieds dans les fils de mon bureau et j'ai fait tomber mes deux disques durs externes, l'un avec mes musiques, l'autres, celui qui me tient à cœur, avec mes photos et videos.

Ils ne répondent plus. Ne se connectent plus à l'ordinateur. Celui des photos ronronne, mais sans plus, l'autre je n'entends rien, mais pas moins qu'avant. Si quelqu'un à une idée pour les dépanner et tout au moins récupérer les données, je suis preneuse. Parce que toutes mes photos, ça fout les boules quand même...

Commentaires

1. Le lundi 24 mars 2008, 17:04 par flo

peut-être à cette adresse ?

>> http://www.atelierduportable.com/

Au village des techniciens chez Surcouf, j'ai pu il y a 3/4 ans faire résoudre un pb similaire (récup de données, mais en sortant le disque de mon portable --une "grave erreur système" m'était tombée dessus).

tout dépend du type de mémoire pour facilité à récupérer les données. Il est de bon aloi de faire 2 sauvegardes. Pour les photos, tu peux en plus les mettre sur picasa (tu peux mettre ce compte en privé pour qu'il te serve uniquement de safe)

2. Le lundi 24 mars 2008, 18:10 par gilda

Je n'ai qu'une adresse :
http://www.ipsysco.com/

Ils ont fait des miracles fin 2006 sur ma bécane tombée en panne en deux fois, sauvant des données que je ne croyais plus jamais revoir.
Cela dit :
1/ Le miracle n'était pas gratuit ;
2/ Il n'y avait pas eu de chute.

Une amie d'une très bonne amie (et qui n'a pas été épargnée : elle sait de quoi elle parle) a une théorie sur la loi des séries : elle dit qu'au delà de trois préoccupations profondes simultanées, le cerveau humain trop accaparé par celles-ci qui y tournent en boucle ne parvient plus a être suffisamment attentif au reste et la personne (ou ses objets ;-) ) se retrouve en danger.
Prenez bien soin de vous, tes filles et toi, plus que jamais.

3. Le lundi 24 mars 2008, 18:11 par gilda

pardon "que je croyais ne plus" mais tu auras compris.

4. Le lundi 24 mars 2008, 18:19 par akynou

Flo : j'ai flicke pour une partie de mes photo. Mais ce sont des sauvegarszq de jpeg. Or la plupart de mes photos sont en RAW ou en DNG.

Merci pour l'adresse, je vais voir. JE crois que c'est surtout le boitier qui a pris. Je me demande si en changeant de boitier, je ne pourrait pas récupérer les DD.

Gilda, je vais voir aussi. J'imagine bien que la récup n'est pas gratos d'autant qu'il va faloir que je rachète soit deux boitier soit deux DD. :-(
Pour la loi des séries, ça se tient tout à fait :-)

5. Le mardi 25 mars 2008, 12:23 par Leeloolene

Merdum... comme si tu avais besoin de ça en "plus"...
J'espère qu'ils réussiront à récupérer tes données !

C'est un des grand problème du siècle à venir : les archivages de données. Avant, tout se faisait sur papier, bandes, K7 et j'en passe. A moins d'un incendie ou d'une innondation... c'était des sauvegardes quasi "éternelles"...

Aujourd'hui l'ensemble du patrimoine se sauvegarde essentiellement de manière numérique... avec tous les risques que cela comporte de crash de disques et de DVD dont le temps de vie est bien inférieur à ce que les vendeurs font croire !

J'ai entendu ou vu il y a peu un reportage là dessus, c'était passionnant ! De se dire que l'on n'a quasi aucun mal à garder des parchemins datant des egyptiens... mais que l'on est capable de perde des milliers d'informations en une fraction de seconde à cause du'une surtension, d'un composant qui grille et j'en passe !!

Hmm... devrions nous tirer sur papier toutes nos photos sachant qu'aucune sauvegarde CD / disque / DVD n'est infaillible ??? J'aimerai pas être à l'INA et me poser de telles questions :)

6. Le mardi 25 mars 2008, 15:59 par frederique/fredoche

Leeloolene: je pense que c'est la quantité de données à sauvegarder qui pose problème: certes on sait très bien maintenant conserver le papier et les bandes magnétiques. Sauf que ça demande des entrepôts avec un certain degré d'hygrométrie et de luminosité, voire une température spécifique, et que pour que les données sauvées soient utilisables, il faut compter une semaine pour les ramener à notre atmosphère sans dégâts. (c'est en tout cas le cas des archives de la télé nationale est-allemande.)
C'est une solution qui n'est pas disponible pour tout le monde, et quand on y réfléchit bien, c'est la même problématique ou presque pour les œuvres numériques. Pour le coup, le "c'était mieux avant" ne fonctionne pas du tout :-)