De l'injustice et de la sécurité

Je viens de lire la longue lettre adressée au garde des Sceaux par Jean de Maillard, ancien président du tribunal correctionnel d’Orléans qui vient d’être démis de ses fonctions. Cette lettre est à lire sur le site de Rue89 car elle est met en lumière de façon très claire la déchéance de notre justice.

De cette longue lettre, j’ai retenu un passage qui fait écho à un de mes billets écrit au début de mes vacances, L’été en pente douce amère 2

Car ce que l’on me reproche, qui rend insupportable ma présence dans un tribunal correctionnel et justifie de m’entendre dire que je porte tort à l’image de la justice, c’est de résister au dévoiement d’une justice d’abattage, où les juges du siège sont pris en otage d’une politique pénale -si tant est qu’il y ait chez ceux qui en sont chargés une vision claire de ce qu’ils recherchent- qui n’a plus pour horizon que d’assurer un rendement statistique maximal en sacrifiant aux modes passagères ou aux exigences de la communication gouvernementale.

Peu importe ce qu’on juge, peu importe comment on le fait encore, peu importe même ce que deviendra la décision prononcée : le seul mot d’ordre qui tienne encore est « réponse à la délinquance », selon les inquiétudes et les urgences de l’actualité ou des faits divers.

Mais qui trop embrasse, mal étreint ! On nous demande de remplir les prisons de récidivistes, mais qui sont les récidivistes ? Les voyous qui savent passer entre les mailles du filet mal rapiécé des forces de l’ordre et de la justice ?

Que non : bien plus souvent les malheureux écrasés par une vie sans autre espoir que de toucher leur RSA en fin de mois et qui, de beuveries en bagarres sordides, échouent dans les salles de garde à vue qui servent d’antichambre à une cellule pénitentiaire à peine moins crasseuse.

Juger n’est plus l’objectif de l’institution judiciaire

Et qu’en fait-on quand on les y a envoyés, après une enquête vite faite où leurs 48 heures de garde à vue constituent l’essentiel de la procédure ? On leur met un bracelet électronique car les maisons d’arrêt regorgent de leurs semblables et qu’il faut faire de la place pour les suivants.

Je suis contraint de vous contredire, madame le Ministre : les parquets ont été repris en mains, avant d’ailleurs que vous n’arriviez vous-même place Vendôme, et je dois même dire que vous avez hérité d’une justice sinistrée où juger n’est plus l’objectif de l’institution judiciaire.

Le centre de gravité de la justice s’est déplacé des salles d’audience vers les parquets, transformés en gare de triage des malfaisants et des pauvres hères, tous confondus et sans distinction. Les instructions que doivent appliquer les représentants du ministère public leur enjoignent de donner une réponse pénale à tout comportement délinquant.

Bref, notre justice va mal, notre école va mal, la santé va mal… Le pays va mal, le pays va mal, va mal, va mal…


Commentaires

1. Le lundi 23 août 2010, 21:13 par julio

Je pense que nos hommes politique non pas intérêt a se que la justice fonctionne convenablement, trop risqué pour eux et leurs amies de la finance !

2. Le mardi 24 août 2010, 12:34 par Akynou

Julio, par pitié, arrête de faire des généralités. Bien sûr qu'il y a des hommes politiques véreux liés à la finance, l'été a bruissé de ce genre d'affaires. Mais tous ne le sont pas. Ces propos poujadistes de tous pourris ne servent à rien, qu'à faire le lit du Front national

3. Le samedi 28 août 2010, 04:58 par Moukmouk

je viens d'entendre le texte de Jeanne Moreau... excellent :
http://www.dailymotion.com/video/x5...

je n,ai malheureusement pas accès à ton film de mon coté de la mare aux canards.

4. Le dimanche 29 août 2010, 08:22 par julio

D’apprêt Bertrand Delanoë faire appliquer la justice sais de l’acharnement et de la vengeance, drôle de façon de résonner et complètement démagogique je voudrais savoir qui sont les personnes favorable a se genre de résonnement ! Et les plus jeunes si vous payé vous ne serait pas juger pour vos petits délits ; surtout qu’ils sont vraiment petit comparés a ceux-là !