Mot-clé - bas de casse

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 6 janvier 2011

Paf le chien

Vous connaissez l’histoire de Paf le chien ? C’est l’histoire d’un chien qui traverse la rue. Mais une voiture arrive, . Et PAF ! le chien.

Moi, c’est le genre de blague idiote qui me fait rire. C’est la grande qui me l’a racontée. Depuis, dès qu’on doit employer le mot PAF,on ajoute “le chien”.

Hier, j’étais avec les étudiants de première année. Cours de code typo (les règles d’écriture d’un certain nombre de choses qu’on utilise dans l’imprimerie pour unifier. Exemple, les durées sont toujours écrites en toutes lettres. Les quantités, elles, sont en chiffres arabes (par opposition aux romains qu’on n’utilise quasiment plus que pour les siècles). Les heures aussi. Ce qui donne : « Pendant quatre heures il mangea 4 kilos de cerises. A 4 heures, il se rua dans les toilettes familiales. »

Mon exemple est un peu pourri, d’accord, mais essayez de manger 4 kilos de cerises, et vous verrez bien.

En général, avec les étudiants, je débute par une règle toute simple, mais qui est du pur français, même pas du code typo. Je veux dire par là que c’est une règle qui s’applique à tous et pas uniquement dans l’imprimerie.

Je commence par leur demander donc comment ils abrègent “premier”. En général, pas de problème, ils me disent tous “1er”. Vous aussi sans doute.

Ça se corse quand je leur demande comment on abrège “première”, toujours en français bien sûr. La plupart me répondent “1ère”. Cette année, les premières années sont très forts. Il y en a quelques uns qui ont dit “1re”. Je les salue, c’est rare à cet-âge-là. L’année précédente, tout le monde s’était planté.

Vient enfin mon petit moment de gloire parce que là, tout le monde se trompe, et cette année n’a pas échappé à la règle : comme abrège-t-on “deuxième” ?

2 ème ?

Eh bien non. C’est 2e. Et puis 3e, 4e, 5e. Avec le e en exposant bien sûr, ce que Dotclear ne me permet pas de faire (ou alors je ne sais pas comment).

Ce petit jeu m’amuse beaucoup.

Des fois je me lâche. Enfin, je me lâche, ça reste correcte tout de même. Ainsi, quand je leur explique les sigles et les acronymes. Le sigle de Société nationale des chemins de fer est SNCF. Qu’on écrit tout en majuscules (capitales dans notre jargon). Sans point. C’est totalement passé de mode.

Mais si le sigle peut se dire sans que les lettres soient détachées, quand c’est un acronymes donc, on met une capitale initiale et le reste en minuscules (bas de casse). Assedic, par exemple. Sauf (la langue française ne serait pas ce qu’elle est sans les exceptions) dans le cas où l’acronyme ne comprendrait que trois lettres, ou moins : Organisation des Nations unies, ONU, Paysage audiovisuel français, PAF. Et d’ajouter, “le chien”.

Je n’ai pas eu un sourire, pas même un regard amusé ou surpris. La Bérésina totale. Je n’ai pas insisté.

Pourtant, PAF le chien, merde quoi. Même Wikipedia en parle…

La prochaine fois, j’essaie de placer “pas de bras, pas de chocolat…”