Mot-clé - fessée

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 9 septembre 2010

Quelques liens

Elle s’appelle Lydie. Et elle campe dans la cafeteria du pôle emploi de Concarneau qui l’a remerciée, après 18 CDD. Les salariés du public ne sont pas aussi bien lotis qu’on veut bien le croire. C’était le cas aussi de ma sœur Alix, intermittente de l’enseignement, taillable et corvéable à merci pourvu que ça soit le moins cher possible. Elle avait écrit un billet à ce propos : la précarité comme mode de management dans l’Education nationale.

Il paraît que la presse féminine réclame un retour à l’autorité des parents, mais pas n’importe quelle l’autorité : celle qui mate, qui frappe, qui jappe, et qui fait mal. Qui suit ce blog sait ce que je pense de ce genre d’attitude vis-à-vis des enfants. Le billet de psychologik sur “Lotorité” est remarquable et résume assez bien ce que je pense des articles cités juste au-dessus. On ne dira jamais assez que frapper un enfant n’est pas faire preuve d’autorité mais de faiblesse.

Sur le même thème, la très belle chanson d’un jeune étonnant, Stromae

Quand je twitt, il m’arrive d’aller sur plixi pour regarder les photos des twitters et de twitteuses. Et puis je suis tombée sur cette page qui publiait deux énormes encarts pub pour la scientologie. Alors, en France, on trouve que dès qu’ils sont plusieurs, les musulmans posent problème. Mais on peut faire de la pub pour une secte. J’en suis toute retournée.

Je ne lis pas Sarkofrance régulièrement. D’ailleurs, lire régulièrement quelque chose, je ne sais plus ce que cela veut dire depuis longtemps tant mes journées sont toujours pleines de rebondissements et d’activités. Mais deux billets ont retenu mon attention.
- Impôts, retraites, ou Woerthgate, Sarkozy est-il atteint d’Alzheimer
- Sarkozy se fiche bien d’être populaire
Sur Twitter, avec Gilsoub, nous avons eu un débat pour savoir si Sarko était compétent ou non. Je le jugeais incompétent. Gilsoub me disait que j’étais de parti pris, qu’aux yeux de ses partisans, il était compétent. Moi, j’aurais tendance à penser qu’il serait compétent si la sécurité (son cheval de bataille depuis huit ans) augmentait, si le chômage baissait, etc. Il y a des hommes de droite compétents, notamment des maires, des députés. Mais lui passe son temps à improviser, à jouer les girouettes, à jouer la com plutôt que l’avenir du pays. C’est lassant cette hyperactivité perpétuelle qui n’aboutit sur rien. La fatigue se fait sentir jusque dans ses rangs.

J’ai lu aussi sur Ozap que Catherine Deneuve s’en prenait à Carla Bruni parce qu’elle a pris la défense de Sakineh. « Etant donné son passé, elle aurait mieux fait de se taire. » Cette phrase me met gravement mal à l’aise. De quel passé parle Deneuve. De celui de coureuse de pantalon. Et en quoi est-ce honteux ? N’importe quelle femme a le droit de vivre la vie sexuelle et amoureuse qu’elle souhaite. Et le lui dénier s’est accepter comme valable des jugements de valeurs d’hommes dont on connaît le caractère rétrograde et la considération qu’ils ont pour les droits des femmes. Carla Bruni fut de mœurs légères, soit, mais cela n’est en rien répréhensible et surtout pas immoral. Ne pas entrer dans le jeu des ennemis des femmes.

L’atelier des icônes est un blog intéressant que je suis de temps à autres. Au début du mois, il posait une question existentielle grave : Les portes des toilettes sont-elles sexistes ? Il faudra que je propose l’exercice à mes étudiants : la sémiologie de la signalétique des toilettes…

Enfin, un dernier pour la route. Aujourd’hui, Les Décodeurs nous demandaient d’enquêter pour savoir si les propos de Xavier Bertrand concernant la politique du PS sur les retraites étaient ou non vrais. Le résultat de l’enquête des Internautes est résumée ici. Les Internautes ont plutôt bien travaillé, le papier est intéressant.

dimanche 29 novembre 2009

La fessée

Lili, dans son blog “En passant…” a fait un post sur la fessée. Ce moquant gentiment de l’annonce gouvernementale sur la fessée. Auquel j’ai répondu dans un commentaire : « Pourtant, c’est important aussi. Au delà du terme fessée, il y a les châtiments corporels dont sont victimes les enfants. Et il n’y a pas de quoi rire. »

Lili, qui a compris pourquoi je disais cela, a écrit un nouveau post sur la question, en réponse. Mais à sa lecture, je me suis rendue compte qu’il fallait que je sois plus précise. Parce que je reste en désaccord avec elle sur l’importance de la mesure. Et que les gens ne pourront comprendre ma position que si je raconte pourquoi. Il y a eu de nombreux posts sur ce blog sur ce thème. Je les ai virés parce que je suis en plein divorce, que l’avocat de mon mari est tordu et que je ne veux pas qu’il se serve de mes propos pour les retourner contre moi. Mais le commentaire que j’avais écrit chez Lili était trop long, et son blog l’a refusé. Alors voici ma réponse.

Lire la suite...