Vous qui n’avez pas encore atteint les rives de la cinquantaine, vous n’avez aucune idée de ce à quoi vous n’allez pas échapper. Dans le cadre de la campagne du dépistage du cancer de colon, le médecin vous délivre une enveloppe dans laquelle vous trouverez les indications suivantes.

Recueil des selles sans urines sur un support sec. Exemple : un journal, une assiette en carton, un pot de chambre. Et ne vous étonnez de voir vos enfants ou petits-enfants sidérés de vous voir faire caca dans le couloir – les toilettes étant trop petites pour l’exercice – accroupi au dessus dudit support. Moi j’ai attendu qu’elles partent à l’école. Je n’aurais pas pu supporter leur regard et encore moins leurs plaisanteries. Je les voyais tout à fait se raconter comment maman faisait caca dans le couloir… J’ai une réputation à entretenir.

Premier jour : ouvrir une plaquette Hemoccult II ® (ça ne s’invente pas) du côté indiqué. Avec une des spatules cartonnées qui sont fournies, déposer une petite quantité de selles (équivalent d’une lentille ou un grain de riz) dans le cadre A, en évitant de dépasser les bords, puis jeter la spatule (nan ! je voulais la garder pour jouer, pfff même pas drôle…)

A un autre endroit le la même selle, renouveler l’opération avec un autre bâtonnet et déposer dans le cadre B en évitant de dépasser les bords.

Puis refermer la plaquette. Conserver la (sic) dans un endroit sec.

Deuxième jour : Sur une nouvelle série de selle, renouveler l’opération sur une deuxième plaquette Hemoccult II®. Conserver la (resic) dans un endroit sec.

Sur cette même selle, prendre l’un des deux pics en plastique et le piquer à 5 ou 6 endroits différents en l’enfonçant de 5 mm environ et racler une fois la surface de la selle. Ensuite, l’introduire, en une seule fois, dans un tube Magstream portant l’étiquette noire. Bien le refermer jusqu’au clic. Ne plus ouvrir ce tube par la suite. Coller une de vos étiquettes code-barre sur ce tube selon la photo. Le remettre dans le sachet plastique. Conserver à température ambiante. Heureusement qu’il ne fallait pas le mettre au frigo, j’imagine la tête des filles.

Troisième jour : je vous en fait grâce, c’est la même chose que pour le deuxième, mais avec un tube à l’étiquette rouge.

Voilà, pendant trois jours, alors qu’on vous a seriné pendant toute votre petite enfance qu’il ne fallait pas le faire, vous êtes autorisé à jouer avec votre caca et, en plus, c’est pour la bonne cause.

Conclusion, on m’avait toujours dit que lorsqu’on devenait vieux, on retombait en enfance. Mais personne ne m’avait prévenu qu’on y serait obligé…